Pool Energétique de L'Afrique Centrale

Institution Spécialisée de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC)

Présentation

Lire la vidéo

Situé sur un espace communautaire d’une superficie de 6 640 000 km² et peuplé de plus de 185 millions d’habitants, le Pool Energétique de l’Afrique Centrale, en sigle PEAC, est une Institution spécialisée de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC). Il est chargé de la mise en œuvre de la politique énergétique, du suivi des études et de la construction des infrastructures communautaires, de l’organisation des échanges de l’énergie électrique et des services connexes dans l’espace CEEAC.

Alors qu’elle est dotée du plus grand potentiel hydroélectrique africain, l’Afrique Centrale est confrontée à un déficit en électricité à deux égards : un décalage entre l’offre et la demande dans les régions connectées au réseau et un manque d’accès dans les régions hors-réseau. La réduction du déficit en électricité est un défi

multidimensionnel qui a des implications importantes sur la façon de définir le problème énergétique de la région dans son ensemble. Le PEAC constitue donc la réponse appropriée à la sous électrification et aux déficits d’énergie électrique en Afrique Centrale.

Alors qu’elle est dotée du plus grand potentiel hydroélectrique africain, l’Afrique Centrale est confrontée à un déficit en électricité à deux égards : un décalage entre l’offre et la demande dans les régions connectées au réseau et un manque d’accès dans les régions hors-réseau. La réduction du déficit en électricité est un défi multidimensionnel qui a des implications importantes sur la façon de définir le problème énergétique de la région dans son ensemble. Le PEAC constitue donc la réponse appropriée à la sous électrification et aux déficits d’énergie électrique en Afrique Centrale. La création du PEAC, à Brazzaville, République du Congo, par la Résolution N°001/PEAC/03 du 12 avril 2003 portant approbation de l’Accord Cadre Intergouvernemental relatif au PEAC et la résolution N°001/PEAC/03 du 12 avril 2003 portant Accord Inter-Sociétés, résulte de la dynamique engagée par les pays de l’Afrique Centrale et leurs sociétés d’électricité pour construire ensemble la stratégie de développement de leurs secteurs d’énergie, dans une optique d’intégration régionale et de développement socio-économique durable. Depuis lors, le PEAC constitue le principal vecteur de mutualisation des investissements, de rationalisation du déploiement des infrastructures nationales et régionales, d’optimisation de leur maintenance et de sécurisation de leur gestion à travers des standards communs.

Au sein de l’espace énergétique communautaire de l’Afrique Centrale, qui couvre aussi bien l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale  Le mandat communautaire du PEAC s’exerce en parfaite adéquation avec les initiatives régionales dans le secteur de l’énergie, tels que le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique

Le PEAC est par ailleurs, un dispositif majeur d’implémentation du Programme Indicatif Régional de l’Union Européenne, de l’initiative Energie de la Banque Mondiale et de l’Initiative POWER AFRICA du Département d’Etat des USA, dont la majeure partie des programmes respectifs d’assistance technique est consacrée, au renforcement des capacités des différentes entités du secteur de l’Energie au sein des Etats membres de la CEEAC.

Lors du XIXème Session ordinaire de la conférence des Chefs  d’Etat et de Gouvernement, le 30 Juillet 2021, la Décision N°21/CEEAC/CCEG/XI/04 accordant au PEAC le statut d’Organisme Spécialisé de la CEEAC a été modifié. IL est accordé le statut d’Institution Spécialisée de la CEEAC au Pool Energétique de l’Afrique Centrale.

Vision du PEAC

La vision du PEAC est de valoriser l’énorme potentiel hydroélectrique de l’Afrique Centrale pour satisfaire, à l’horizon 2030, toutes les formes de demandes en électricité au sein et en dehors de l’espace CEEAC, via des boulevards énergétiques interconnectés et des marchés de libre-échange d’énergie électrique.

Objectifs du PEAC

Les principaux objectifs du PEAC sont les suivants :
i) sécuriser l’approvisionnement en électricité dans les pays membres ;
ii) faciliter et coordonner la réalisation des projets d’infrastructures électriques régionales ;
iii) améliorer l’intégration des marchés nationaux des pays membres en vue de la création d’un Marché Régional de l’électricité par la mise en place des instruments juridiques et techniques du Marché ;
iv) accroître le taux d’électrification régionale et satisfaire toutes les formes de demandes d’énergie électrique.

Sociétés Membres

Accompagner le Pool Énergétique de l’Afrique Centrale à  valoriser l’énorme potentiel hydroélectrique de l’Afrique Centrale pour satisfaire toutes formes de demandes en électricité au sein et en déhors de l’espace CEEAC, via des boulevards énergétiques interconnectés et des marchés de libre-échange électrique.

Nous contacter

Avenue Amicar Cabral, Tour Nabemba 14eme étage. BP: 1040 Brazzaville, République du Congo.
Tel: (+242) 05 664 04 04 / 01 802 02 02
E-mail: [email protected]

A PROPOS

  • Mission et stratégie
  • Textes statutaires
  • Emploi et appels d’offres

Suivez-nous

Newsletter

Votre e-mail Newsletter

 Mention légales | Plan du site | FAQ | © Copyright PEAC 2021