République du Congo
Barrage Hydroélectrique d'Imboulou 120 MW
Ouverture de la réunion du conseil des Ministres du PEAC par son S.E le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Centrafricaine
Bangui (RCA), le 6 mars 2017
Photo de famille de la réunion du conseil des ministres du PEAC
Bangui (RCA), le 6 mars 2017
Réunion Extraordinaire conjointe du conseil des ministres et du Comité de direction du PEAC
Yaoudé, le 5 juin 2017
Visite au siège du PEAC du Président du Comité de Direction du PEAC, M. Jean-Bosco KAYOMBO KAYAN, Directeur Général de la SNEL
Brazzaville, du 17 au 19 Mars 2018
Reunion des organes statutaires du PEAC en République du Congo
Brazzaville, Kintélé 2017
Réunion du comité de Direction du PEAC
Kigali (Rwanda), le 05 Juin 2018
Réunion du conseil des Ministres du PEAC
Rwanda, le 07 Juin 2018

Sur invitation de son Président en exercice, Son Excellence Mr Béchir MADET, Ministre du Pétrole et de l’Energie de la République du Tchad. Il s’est tenu le 6 mars 2017 au siège de la communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale en sigle (CEMAC), à Bangui en République Centrafricaine, la 17eme Session du Conseil des Ministres du Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC).

La cérémonie d’ouverture présidée par son Excellence le Pr Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Centrafricaine, Chef de l’Etat, a été ponctué du mot de bienvenue du Président de la Délégation Spéciale de la ville de Bangui, du propos liminaire du Secrétaire Permanent du Pool Energétique d’Afrique centrale (PEAC), de l’allocution du Président du Conseil des Ministres du PEAC, délivrée par son représentant, du discours de circonstance du Ministre des Mines et l’Energie et l’Hydraulique de la République Centrafricaine et du discours d’ouverture du Président Centrafricain.

Après avoir situé le contexte de l’importante rencontre organisée par le PEAC à Bangui, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Bangui Monsieur Emile Gros-Raymond NAKOMBO a souhaité la bienvenue aux Ministres en charge de l’Energie du PEAC ainsi que leurs délégations respectives et a adressé à leur endroit ses remerciements pour avoir bien voulu faire le déplacement de Bangui.

Dans son propos liminaire, le Secrétaire Permanent du PEAC Monsieur jean Chrysostome MEKONDONGO a rappelé les multiples enjeux liés à l’électrification de l’Afrique centrale qui conduit les Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale à s’engager en 2003 de coopérer et de mettre en place des stratégies et des moyens visant à améliorer le taux d’électrification au sein de l’espace CEEAC.

Il a ensuite précisé que le Pool Energétique de l’Afrique Centrale, en tant qu’expression institutionnelle de cet engagement, joue un rôle majeur dans le cadre des stratégies et politiques consensuels ainsi que des approches de solutions transnationales visant à maximiser la mise en œuvre solidaire des projets structurants.

Enfin, il a adressé sa profonde reconnaissance et ses remerciements à Son Excellence le Pr Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, Chef de l’Etat, pour son engagement en faveur du développement de la coopération énergétique régionale, gage d’intégration socio-économique de l’Afrique Centrale.

A la fin de son intervention, le Secrétaire Permanent du PEAC a livré le message adressé aux membres du Conseils des Ministres du PEAC par Monsieur Jean-Louis BORLOO, Président de la Fondation Energies pour l’Afrique, qui a bien voulu marquer ainsi sa profonde désolation de n’avoir pu honorer de sa présence le rendez-vous de Bangui.

 

Procédant à la lecture de l’allocution du Président du Conseil des Ministres du PEAC, Monsieur Yobossoum NODJITOLOUM a adressé les compliments et les remerciements des membres du Conseil des ministres et de l’ensemble des délégations à l’endroit de Son Excellence le Pr Faustin Archange TOUADERA Président de la République, Chef de l’Etat, pour son fervent engagement en faveur de l’accélération de l’électrification de l’Afrique Centrale.

Ces compliments ont également été adressés à l’endroit de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et du peuple centrafricain pour l’accueil chaleureux et pour toutes les attentions fraternelles dont les délégations dans leur ensemble ont fait l’objet.

Enfin, les remerciements du Président du Conseil des Ministres ont été adressés à l’endroit de S.E Léopold MBOLI FATRAN, Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique de la République Centrafricaine, pour les efforts fournis en vue de l’accueil par son pays de ce grand rendez-vous de l’Energie.

 

Dans son allocution S.E Monsieur Léopold MBOLI FATRAN, Ministres des Mines de l’Energie et de l’hydraulique, a souhaité, au nom de son Excellence le Professeur Faustin Archange TOUADERA Président de la République, Chef de l’Etat, de celui du Premier Ministre, Chef de Gouvernement, du Gouvernement Centrafricain et en son nom propre, une cordiale bienvenue à toutes les délégations des pays frères ainsi qu’aux partenaires Techniques et Financières qui ont bien voulu effectuer le déplacement de Bangui afin de prendre part à la réunion annuelle des Organes Statutaires du PEAC est son volet évènementiel.

 

Aussi, après avoir rappelé l’historique de la création du PEAC, S.E Monsieur Léopold MBOLI FATRAN a indiqué que le PEAC a pour vocation de permettre aux Etats membres de disposer non seulement d’avantages comparatifs et compétitifs mais aussi de s’inscrire dans une dynamique visant à construire ensemble le développement du secteur de l’énergie sous l’angle de l’intégration régionale.

 

Evoquant la situation de son pays en la matière, le Ministre en Charge de l’Energie a précisé que dans le cadre de sa vision à moyen et long terme. La République Centrafricaine accorde une large place au développement du secteur de l’énergie électrique auquel il est assigné des axes stratégiques prioritaires de développement qui sont en parfaite adéquation avec le mandat dévolu au PEAC.

 

Pour terminer, il a formulé le vœu que des recommandations précises du Conseil des ministres soient prises sur chacun des engagements pris à Bangui avant de souhaiter un bon déroulement des travaux du conseil des Ministres.

 

Dans son discours d’ouverture, Son Excellence le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Centrafricaine, Chef de l’Etat, a souligné l’importance de l’Edition 2017 de la réunion des organes statutaires du PEAC et son volet événementiel, que constitue le Forum-expo des Investisseurs et développeurs organisé autour du thème : «  accélérer l’Electrification de l’Afrique Centrale », et indiqué que la programmation à Bangui de ces rendez-vous de grande importance témoigne d’une marque particulière d’attention de la communauté des spécialistes décideurs, investisseurs et développeurs du secteur de l’Energie vis-à-vis de l’engagement constant de la République Centrafricaine dans la construction d’une plus grande solidarité africaine autour des sujets cruciaux de la sous-région.

 

Par ailleurs, le Chef de l’Etat Centrafricaine a rappelé le véritable paradoxe des ressources abondantes et d’électricité rare en Afrique Centrale et insisté sur l’importance de la décision prise le 12 Avril 2003 par l’ensemble des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) de créer le Pool Energétique de l’Afrique Centrale.

 

Par ailleurs, le chef de l’Etat a invité à l’impulsion d’une grande dynamique de mobilisation de financement pour la réalisation physique de ces projets bancables afin de commencer à matérialiser les contours de la coopération en matière d’énergie entre les membres du PEAC.

 

En outre il a indiqué que l’établissement du marché régional de l’électricité permettra à l’espace énergétique communautaire de l’Afrique Centrale de s’inscrire dans une dynamique de coopération avec les autres Pools Energétiques Régionaux Africains qui attendent beaucoup de l’immense potentiel en énergies renouvelables, notamment hydroélectrique, de la sous-région.

 

Il a également annoncé que la République Centrafricaine ne ménage aucun effort pour apporter sa part de contribution sur la question centrale de l’énergie qui se situe au cœur de l’économie et du changement climatique.

 

Par ailleurs, il a marqué son soutien quant à l’organisation en République Centrafricaine de l’atelier national relatif à la mise en œuvre de la Décision n°73/CEEAC/CCEG/XVI/15, issue de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC du 25 mai 2015 à N’Djamena, portant approbation de l’institution d’un prélèvement PEAC et la Création d’un Fonds de développement du secteur électrique de l’Afrique Centrale.

 

Enfin, leChef de l’Etat Centrafricain aexhorté les membres du Conseil des Ministres du Pool   Energétique de l’Afrique Centrale à mettreen œuvre les diligences nécessaires à l’organisation sur l’année 2017, au sein de leurs pays respectifs,des ateliers nationaux destinés àfaciliter leprocessus   de transposition de cette Décision déterminante pour l’essor de l’électrification de l’Afrique Centrale.

Pour conclure, Son Excellence le Président Faustin Archange TOUADERA, a souhaité pleins succès aux travaux de la 17ème session du conseil des Ministres du Pool Energétique de l’Afrique Centrale.

 

Vues des membres du Gouvernement, des parlementaires et dirigeants des Institutions Républicaines

Cliquez ici pour demander le compte rendu du conseil des ministres.